RÉVÉLATIONS


l-affaire-delorn-1.gif

revelations.png

2011.png

gros-sur-la-patate-5.gif

gyrophare-1.gif

                              Comme le tabac ou l'alcool: certaines personnes nuisent à la santé.

                                          Le tabac ou l'alcool: il ne faut surtout pas y goûter.

Certaines personnes: il ne faut surtout pas les écouter.

 

   (Songez à Ulysse qui souhaitant apprécier le chant des sirènes

  avait pris ses précautions, en se faisant ligoter au mât de

  son embarcation.

  Connaissant la faiblesse des membres de son équipage, il

  avait exigé d'eux de se boucher les oreilles.

  Bravo Ulysse ! Tu es génial!

  J'ai suivi, à la lettre, ton exemple.

  A priori, mes jeunes collègues ne semblent pas connaître ta

  légende.)


                                        Sirène

regarde.gif

sirene-4.gif



                                                                                     Splash

regarde.gif                                   

 


interrogatoire-1.jpg

 

 C'est à la suite du dépôt de plainte de madame Delorn... que j'ai été convoqué au commissariat.

  Là, j'ai fait la connaissance d'un inspecteur de police très courtois.

  C'est après avoir questionné la maman , suivi de celui de la maîtresse, qu'il a jugé bon

  de m'interroger (30 mn environ).

  Je le comprends facilement.

  C'est tout à fait dans l'ordre des choses; disons sur le plan procédural.

  La vraie question que l'on devait se poser, à ce moment-là, était la suivante: "Comment une mère

  d'élève, aubout de seulement deux mois, pouvait-elle déposer une plainte contre une maîtresse?"

  car n'oublions pas, à part moi,toute l'équipe pédagogique était nouvelle dans l'établissement.

  Ses copines du Conseil d'école avaient, sans aucun doute, une part de responsabilité.

  Elles auraient dû influencer, calmer madame Delorn... et non la pousser vers ce geste regrettable.

  BRAVO! les copines.

  Connaissant certaines élues du Comité de parents d'élèves, j'aurais dû en être informé.

  Ce ne fut pas le cas.

  Je ne leur pardonnerai jamais.

  Elles doivent s'en douter.

point-d-interrogation.jpg

  Depuis, je n'ai plus eu confiance aux parents.

  Ceux qui critiquent l'école, les enseignants n'auront jamais mon estime.

  Un éducateur a des faiblesses comme chacun d'entre-nous.

  Au contraire, c'est un métier très facile à déstabiliser: RACISME et SEXE. Dans l'enseignement,

  le mot corruption... ne domine pas notre institution.

  Suivez mon regard.

  Hélas! les quelques minutes passées dans le bureau du fonctionnaire d'Etat ne m'ont pas convaincu.

  En réalité, je tombais des nues par ses questions et surtout par ses explications.

  L'enquêteur a mené, soi-disant, un interrogatoire en me questionnant certes, mais surtout en me

  commentant et en interprétant les événements qui ont secoué le milieu scolaire, à sa manière, avec

  une vision simpliste .

  J'étais comme un lycéen assistant à un cours de philosophie.

  Il me semble, à l'époque, qu'il avait déjà pris sa décision: celle de défendre l'enseignante contre la

  maman.

  J'ai pensé que le pouvoir de séduction de miss E.T. avait agi de nouveau , avait déteint sur le

  fonctionnaire.

  BRAVO! miss Calomnie.

  C'est vrai, je le reconnais; en y réfléchissant, elle avait une langue bien pendue.

  C'est une personne sur laquelle on ne se retourne pas sur son passage mais dès qu'elle ouvre la

  bouche, elle envoûte son monde, surtout si elle s'adresse à un auditoire faible.

  C'est "le chant des sirènes" et chacun sait que l'on doit se boucher les oreilles, avec de la cire, en face

  de cette espèce de poissons.

  BRAVO! l'artiste... mais que, nous, les hommes, sommes ... bêtes!

  C'est ainsi qu'au cours de cet entretien, j'ai appris de la bouche du représentant de l'ordre (... pas de

  la justice), que le jeune élève (métis... détail très important) devait souffrir de la maladie de Michael

  Jackson: celle de vouloir changer de couleur de peau (à 10 ans?...).

  Je n'avais jamais entendu parler de cette maladie.

  Pour moi, l'artiste américain avait un sérieux problème.

  Aujourd'hui, certaines sommités évoquent, font allusion à une bactérie mangeuse de chair.

  A cet instant, il a carrément changé de casquette.

  il a troqué celle d'officier de police pour celle de psychiatre.

  Par bonheur, dans son bureau, aucun canapé ne s'y trouvait... sinon j'aurais eu droit à une scéance

  de pénétration de mon subconscient. 

  En clair, une investigation de mon subconscient.

  Par la même occasion, j'ai eu droit à une deuxième révélation concernant, cette fois-ci la maîtresse.

  Figurez-vous que cette fabulatrice (mais au moment des faits, je ne connaissais pas assez bien miss

  Calomnie), cette mythomane, toujours d'après le policier, ne pouvait-être raciste à cause de sa

  descendance.

  Son origine, ses liens famillaux faisaient d'elle une soeur Teresa, une immaculée.

  N'importe quoi.

  De qui se moque-t-on?

  Cette fois-ci, il a enfilé sa blouse de généticien en se métamorphosant en spécialiste des recherches

  sur lesphénomènes d'hérédité.

  A cet instant de l'entretien, je devenais un étudiant en médecine.

  Ce gentil représentant de l'ordre m'a pris pour un imbécile, pour un débile.

  D'après lui, si je saisis bien sa pensée, seule la race dite blanche serait coupable de racisme.

  Je ne puis vous en dire plus car... TOP SECRET! Un commissariat doit rester un confessionnal.

  Passer ses vacances dans un pays d'Afrique, ne signifie pas qu'on n'est pas raciste.

  On peut être raciste et le cacher pour passer un agréable séjour.

  En quittant ce lieu austère et dépourvu d'imagination, j'ai eu la désagréable impression de sortir d'un

  cauchemar.

  Mon moral était tombé à zéro.

  En définitive, mon déplacement n'a pas été inutile.

  Elle n'est pas belle la vie! comme le dit si bien, avec son air malicieux, la petite fille d'une célèbre

  publicité.

la-vie.jpg


  En effet, ses propos m'ont fait comprendre le fin mot de l'histoire car, franchement, je tombais de

  Charybde en Scylla: d'une surprise à une autre aussi négative.

  Le rôle d'un officier n'est-il pas de poser des questions intelligentes pour avancer dans son enquête?

  Et non de dévoiler des confidences qui se doivent d'être tenues dans le secret.

  Oups! Dans quel monde vivons-nous?

  Cette soi-disant entrevue m'a apporté le chaînon manquant sur la maîtresse, me permettant ainsi

  d'avoir unevision particulière, nouvelle même, sur le conflit l'opposant à la mère d'élève.

  Et c'est ainsi qu'à la suite de ces "révélations", dévoilées par le policier, que j'ai concocté ce docu-

  fiction, six mois plus tard.

  En quelque sorte un déclic s'est produit me permettant de deviner, d'imaginer qu'un lien pouvait

  exister entrel'éducatrice et une élue au Conseil d'école: la reine des guêpes (que je connais bien,...

  tout simplement bien).

  Vous voyez, un simple petit déclic dans un commissariat, et votre cerveau se met en route, se met à

  gamberger.

  En sortant du commissariat, ma réflexion était la suivante concernant le jeune fonctionnaire-

  enquêteur:

  il n'aurait certainement pas sa place dans une série télévisée policière.

  Jusqu'à présent, les réalisateurs n'ont pas songé à une série policière pour enfants. 

  Dommage!


  Chère amie virtuelle, cher ami virtuel, avez-vous maintenant une idée précise sur la nature de ce

  lien?

  Si OUI, bravo!... vous avez l'imagination fertile.

  Si NON, désolé!... je ne peux détailler davantage mon passage au commissariat.

  Une dernière gentillesse: ce lien serait, d'après moi, d'ordre spirituel... je ne sais pas comment

  l'aborder,comment m'exprimer car c'est un sujet sensible, même de nos jours.

  N'oubliez pas "La parole est d'argent et le silence est d'or."

  Un résumé pour conclure "L'école, zône de conflits":

  ¤¤¤ Un élève de 10 ans qui veut blanchir: L'enfant de madame Delorn.

  ¤¤¤ Une éducatrice qui veut être blanchie en prétendant ne pas pouvoir être raciste...OUPS!

ecoliers.gif


                                                                     Garde à vue

regarde.gif                            

 

 

 

 

 


                                                                     Interrogatoire

regarde.gif

logo.png

barre.gif

                                                                        Inspecteur regarde.gif columbo.jpg

 

                    NAVRANT & REGRETTABLE... CHOIX

  Cet enquêteur a commis quelques maladresses, d'après moi.

   Mais, je ne suis pas policier et je ne connais pas toute l'affaire.

   Cependant, une question me turlupine:

   " Pourquoi, dès le début de l'AFFAIRE DELORN,l'officier de police a-t-il pris le risque

   d'accepter et de prendre en compte la déposition de la plaignante? ".

   Si la plainte n'était pas si évidente que çà, n'aurait-il pas mieux valu utiliser le procédé dit de la

   main courante?

   Ensuite, après avoir mené une brève enquête, convoquer la mère et inscrire sur procès-verbal

   l'accusation.

   C'est ainsi que j'instaurerai 3 étapes, disons 3 paliers, lors d'un dépôt de plainte:

   * la déclaration de la plaignante en utilisant la main courante

   * la vérification des dires par une brève enquête

   * l'approbation ou la désapprobation, la validité ou non de la dite plainte.

main-courante.jpg

   **Pourquoi a-t-il interrogé seulement 3 adultes?

point-d-interrogation.jpg

  Ne fallait-il pas interroger les enseignants et surtout les élues (toutes du beau sexe... ) au Conseil

  d'école pour mieux cerner la maîtresse?

  **Pourquoi ne pas avoir interrogé le jeune garçon, celui qui a soulevé "le lièvre" à sa maman?

point-d-interrogation.jpg

  Il aurait pu, alors, constaté les "dégâts" causés par la soi-disant maladie du roi de la pop (the

  king of pop); il aurait pu, ainsi, envisager une éventuelle prise en charge de l'élève... et par la

  suite une thérapie aurait dû succéder à cet interrogatoire.

la-voix-1.jpg

  L'interrogatoire de l'enfant aurait eu lieu en présence de la mère, comme il se doit.

  Il a écouté et suivi la voix de miss Calomnie, de miss E.T .

  Pourquoi et surtout pour quelle raison a-t-il écouté et suivi une seule version, celle de l'éducatrice?

point-d-interrogation.jpg

  En agissant de la sorte, il a risqué de commettre l'irréparable: madame Delorn a failli laisser

  son dépôt de plainte.

censured.gif

  M'étant enfermé dans ma tour de contrôle, dans ma tour d'ivoire (et j'ai bien fait...), j'aurais pu

  commettre la grossière erreur: celle de lui révéler mon entretien avec l'inspecteur.

  j'imagine sa réaction... ainsi que la suite des événements. OUPS!

Le cauchemar aurait alors commencé. Il fallait, à tout prix, éviter le pire.

  Ce paragraphe est intéressant car il souligne les négligences d'un interrogatoire superficiel.

  Une audition ne doit-elle pas permettre de faire progresser l'enquête?

  Peut-être que d'autres guêpes ont été convoquées... je n'ai eu aucune information

  Ce paragraphe nous dévoile surtout la stratégie suivie, par miss Calomnie, pour sa défense:

   ¤¤ 1) L'élève de 10 ans aurait un problème avec son enveloppe charnelle.

  ¤¤ 2) Quant à l'éducatrice... ,elle ne peut pas être raciste à cause de ses origines.

  Bien-entendu, sa défense ne tient pas debout... sauf pour l'inspecteur.

  Sa position est indéfendable; sa tactique est, en réalité, trop simpliste.

  Bien-entendu, je comprends la position de l'officier de police. Il ne pouvait pas savoir qu'il était

  en présence d'une mythomane car celle-ci a trompé son monde: je n'ai pas vu venir le danger.

  Le retrait de la plainte a, sans doute, interrompu ses investigations, ses recherches.

  A mon avis, ce fut un simple entretien et non un interrogatoire.

 

barre.gif

                             Votre avis m'intéresse: raciste ou non raciste (racialiste?)

 Voici une autre scène intéressante.

  Vous vous tenez debout, en face d'une collègue, assise sur un banc, dans la cour de récréation.

  Au cours de la discussion, une phrase vous surprend, surtout de la part d'une enseignante: "Nous en

  aurons un de moins."

  Rien de grave jusque là, si ce n'est que cet élève, car elle parle du futur départ d'un de nos élèves,

  est d'origine maghrébine.

  Ni ses collègues, ni la C.E.S: d'origine maghrébine... elle aussi, n'ont relevé les "sales", les

  "inacceptables" propos de notre sirène bavarde.

  Je ne pouvais pas reprendre, en public, les propos de la maîtresse... car il y aurait eu, de ma part,

  acharnement, harcèlement.

  A cet instant précis, je me suis posé la question suivante (sachant très bien qu'elle peut paraître

  idiote):

  "Qu'elle est la différence significative entre une association dite démocratique et une secte?"

point-d-interrogation.jpg

  D'après moi, les membres d'une secte ne doivent, en aucun cas, se contredire, c'est-à-dire qu'ils ne

  doivent, en aucune façon, exprimer leurs sentiments ou leurs opinions.

  Ils sont, en réalité, sous l'emprise d'un gourou.

  Etais-je en présence de disciples d'une secte?

  Dans ce cas, il valait mieux que je me taise.

  C'est ce que j'ai fait.

  Ce paragraphe est hors sujet, j'en conviens, car cette scène n'a aucun rapport avec "L'AFFAIRE DE-

  LORN".

  En effet, elle s'est déroulée bien après.

  Elle prouve que miss Calomnie est un drôle de... spécimen; disons qu'elle est une sorte de gourou.

  C'est, en réalité, un cas très particulier, que j'ai croisé sur mon chemin.

 

                                                                         Secte

regarde.gif

love-gourou.jpg

barre.gif

*** UNE HISTOIRE DE "PARRAIN" --- UNE HISTOIRE ... DINGUE ***

 Il me vient à l'esprit, un épisode concernant toujours le même personnage, c'est-à-

 dire "la sirène bavarde".

 ¤¤¤¤¤ Le lundi 17 avril, je dépose, à la place de notre sirène, une déclaration de vol

 au sujet d'une mini-chaîne de marque MANESTH, d'une valeur de 10€ dans un dépôt/

 vente d'aujourd'hui, à notre assurance.

 ¤¤¤¤¤ Le mercredi 19 avril, la C.E.S (Contrat Emploi Solidarité) m'apprend qu'elle a

 quitté son service, lors de la récréation, pour accompagner, au commissariat, notre

 mythomane pour signaler à la police le vol (imaginaire) de la mini-chaîne.

 Ne pouvant stationner longuement, nos deux fugueuses sont retournées à l'école sans

 avoir rempli la déposition. Cela s'appelle un abandon de poste.

non-abandon.gif

 Se rendre au commissariat, pour faire croire à ses collègues que le vol de la mini-

 chaîne a bien eu lieu, me paraît astucieux et vicieux à la fois.

 ¤¤¤¤¤ Le lundi 24 avril, au commissariat, je signale le vol de la mini-chaîne: il aurait

 eu lieu dans la bibliothèque. En réalité, sans le savoir, j'ai fait une fausse déclara-

 tion.

 ¤¤¤¤¤ Le samedi 20 mai, c'est-à-dire un mois plus tard, j'aperçois, au fond de la

 classe de la maîtresse, la mini-chaîne que j'ai signalée volée.

 ¤¤¤¤¤ Le lundi 22 mai, l'enseignante se justifie en me déclarant avoir agi volontaire-

 ment pour obtenir un plus de l'assurance: cela s'appelle une escroquerie à l'assurance

 tout simplement.

 Croyez-moi, j'en avais GROS SUR LA PATATE.

 Un autre jour, elle m'a jeté à la figure: "Monsieur, vous n'êtes pas LAÏQUE."

regarde.gif

la-menteuse.gif

 

                                                                       Jules Ferry

regarde.gif                        


Je lui ai évité un blâme et 3 procès: l'un contre madame Delorn, l'autre contre

l'assureur de l'école et le suivant contre la police pour fausse déclaration... Qu'est-ce

qu'il lui faut? A mon avis, elle aurait perdu les procès.Je lui ai retiré 3 épines du

pied. En tant que responsable, la justice ne m'aurait pas épargné: 15 ans au

minimun à l'ombre des palmiers. Etant anti-laïque... mon incarcération aurait pu être

allongée, plus sévère.

Une remarque qui a son importance à mes yeux: seule miss E.T. est tombée en

dépression. Elle a séché ses cours. La mère d'élève a pleuré et quant à moi: j'ai pleuré

comme un bébé, c'est-à- dire  toutes les larmes de mon corps, sans rien dire, en silen-

ce (bien-entendu... j'exagère) . Qui est coupable d'après vous?

point-d-interrogation.jpg

censured.gif J'ai pleuré, non par chagrin... mais devant tant de sottises, devant tant d'injustice.

Elle, par contre, elle est laïque... La laïcité ne veut pas dire mentir, tricher et voler

ses semblables. C'est tout le contraire. En lui épargnant 3 ou 4 procédures judiciaires,

je pense m'être comporté en laïque.

En réalité, je la plains. Je pense, à ses vieux jours, lorsque son cerveau sera fatigué.

PAUVRE DE NOUS!

vieille-dame.jpg

 


                                                                         Laïcité

regarde.gif

democratie.jpg

barre.gif

                            "Les regrets sont parfois éternels."  (de Shakespeare)

barre.gif


En aparté: J'ai une 3ème révélation à vous faire. La prof des écoles en question, dans

mon bureau, en ayant pris soin de fermer la porte derrière elle, m'a dévoilé un

événement gratiné... Ce fait divers étant faux... archi faux. Pour se disculper, elle a

inventé une histoire à dormir debout. C'est un argument débile qu'elle m'a débité,

c'est pourquoi je me le réserve. Je l'emporterai avec moi, lors de mon long

voyage ou lors de mon long transfert... je pourrai distraire ainsi les fées.

Je suis sûr que l'enseignante a oublié d'en parler au fonctionnaire de police.

Dommage, car il aurait tout compris et il ne m'aurait pas convoqué, pas

dérangé... et GROS SUR LA PATATE serait resté sur mon coeur.

Pour accepter les événements que j'ai vécus; je me disais que j'étais en

train de traverser une autre dimension. Je ne savais pas laquelle: la 4ème, la

5ème,... peu importe!

Que pouvais-je imaginer d'autre!

Et surtout que faire pour éviter de la traverser une seconde fois,

Avez-vous une solution à me donner?


                                                                        Racisme

regarde.gif

livre-1.gif

 

*********************** CHANGER LE COURS DES EVENEMENTS *************************

Bien entendu,j'avais l'opportunité de changer le cours des choses: dévoiler mon entretien avec

l'inspecteur de police et révéler la confidence( débile) de la maîtresse dans mon bureau.

Dans ces deux cas, j'aurais failli à l'idée qu'un commissariat doit rester un confessionnal et qu'un

directeur(ou assimilé) doit savoir garder un secret.

En aucune façon, je n'ai souhaité que l'équipe pédagogique change de camp.

La situation n'aurait pas évolué, pour autant, dans le bon sens.

J'aurais(l'ai-je eu, un jour !) perdu la confiance de mes jeunes collègues; ainsi que celle de miss

Calomnie.

Parfois, la vie n'est pas facile à gérer si l'on veut éviter un clash, un gros clash.

*********************************************************************************************

 

       La kermesse terminée, au mois de juin, l'époux de miss Calomnie m'a remercié.

                                                  Pour quelles raisons?

point-d-interrogation.jpg

                                                              Il a oublié de me le préciser.

                                    Je remercie, à mon tour, ce brave homme.

                      Cette nuit-là, j'ai dormi sur mes deux oreilles comme un bébé.

 

                                    L'ENSEIGNEMENT N'EST PAS UN LONG FLEUVE TRANQUILLE.

 

barre.gif

          Chère amie virtuelle, Cher ami virtuel,

          Cette page marque la fin de "L'AFFAIRE DELORN".


        N'oubliez surtout pas qu'il s'agit d'un docu-fiction (mot-valise),

        c'est-à-dire à mi-chemin entre le documentaire et la fiction.

 

                      Je ne détiens pas la vérité... mais, je la sens frémir.

 

     En définitive, à la suite de L'AFFAIRE DELORN,

     j'ai eu droit à 3 remerciements sincères:

     **de la part de madame Delorn

     **de la part de l'époux de miss Calomnie

     **et enfin celui venant de mes pairs.


     En ce qui concerne les souvenirs de cette désastreuse histoire:

     **un diplôme de mon administration

 

diplome.png

     **un cadeau original de la part de madame Delorn:

     "Le livre des instituteurs"... usagé et datant de l'année 1965. Peu importe,

     il fallait y penser.

     En réalité, cette maman aurait dû l'offrir aux guêpes-enseignantes. Mais il

     m'a fait énormément plaisir. Au point d'envisager de l'emporter avec moi

     pour distraire les fées.


code-soleil.jpg


barre.gif

 

                                                  Musulmanes

                               

                           Michel Sardou


                                                                  L'interrogatoire regarde.gif                                 

 

  

                                                                       Psychiatre

regarde.gifpsychiatre.jpg

 

 

 

 

regarde.gif

subconscient.jpg

 

 

 

 

 

 

                                                                         Thrillerregarde.gif                                 

 

 

 

                                                               MICHAEL JACKSON

regarde.gif

                         Diaporama à télécharger sur votre ordi et, ensuite... (plus tard), à ouvrir avec PowerPoint Viewer.

                                                                                michael-jackson.pps

 

 

regarde.gifmichael-jackson.jpg

 

 

 

                                                               Remember the timeregarde.gif                                

 

 

 

 

                                                                    Généticienne

regarde.gif

geneticienne.jpg

 

 

 

 

                                                          A confesse (confessionnal)regarde.gif

a-confesse.jpg

 

 

 

 

 

                                                                                     

                                  "Un jour, on découvrira des vaccins qui permettront de guérir le cancer et le sida.

             En trouver un, pour soigner la jalousie ou la connerie humaine, c'est au-dessus des forces de nos chercheurs."

                                      D'après les propos du brésilien RAÏ, élu meilleur footballeur du siècle au PSG.

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×