Henri-Georges Clouzot : Le corbeau

Le Corbeau est un film réalisé par Henri-Georges Clouzot et sorti en 1943. Les notables de Saint-Robin commencent à recevoir des lettres anonymes signées Le corbeau, au contenu calomnieux. Les accusations se portent régulièrement sur le docteur Rémi Germain, ainsi que sur d'autres personnes de la ville. Les choses se gâtent lorsque l'un des patients du docteur Germain se suicide ; une lettre lui a révélé qu'il ne survivrait pas à sa maladie. Le docteur Germain enquête pour découvrir l'identité du mystérieux corbeau. Le scénario de Clouzot et Louis Chavance s'inspire d'un fait divers survenu dans les années 20 : l'affaire de Tulle. Avec ce deuxième film, Clouzot signe un vrai chef-d'oeuvre : un film qui réussit à parler de l'époque avec une âpreté, une violence, une compassion extraordinaires. Clouzot accumule les provocations : le héros, libre penseur, refuse d'aller à l'église ; la jeune fille amoureuse de Pierre Fresnay (inoubliable Ginette Leclerc) est une boiteuse filmée sans aucun mépris ni condescendance. Une fillette inspire des sentiments troubles, les pouvoirs publics sont moqués, la sagesse se couvre de cynisme. Le film fut interdit à la Libération. À travers la lettre anonyme, comment ne pas y voir une évocation de la délation dont on sait qu'elle fut dans les années 40 une triste réalité.

Vidéo précédente Retour Vidéo suivante

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site